La tortue rouge de Michael Dudok de Wit

Synopsis : Un homme, rescapé d’un naufrage, se retrouve seul sur une île tropicale. Après avoir découvert le lieu, le naufragé organise sa survie. Observé par les crabes et se nourrissant de fruits, l’homme apprivoise son environnement. La végétation de l’île lui permet bientôt de se construire un radeau. Mais ses multiples tentatives pour quitter le lieu sont empêchées par une force sous-marine qui s’en prend à son embarcation. L’homme découvre bientôt que l’animal qui a détruit son esquif est une tortue à la carapace rouge…

Notre avis : Film Animé « à la main » et à l’ancienne, à l’aquarelle et au fusain, ce conte contemplatif — et totalement sans paroles — s’exprime à travers la lumière changeante et le jeu des couleurs. Au début nous avons la sensation d’assister à un remake de Robinson Crusoe mais très vite un évènement imprévisible nous captive.  Le film est sans paroles avec une musique omniprésente de Laurent Perez Del Mar. La co-adaptatrice est Pascale Ferran (Bird People, Lady Chatterley).

A voir absolument pour petits et grands.

thumb_2043_media_image_926x584

Poster un commentaire

Classé dans Cinema

Les grands voisins dans le 14ème de Paris

Flore et Marc m’en avait parlé avec tant d’enthousiasmes, qu’après avoir vu Wonder.Land, nous sommes allés voir ce lieu. En attendant que l’ancien hôpital de Saint Vincent de Paul soit détruit en 2017, « Les Grands Voisins » est co-produit par les associations Aurore, Yes We Camp et Plateau Urbain. Ils proposent d’utiliser temporairement les espaces vacants.

La lingerie est un foyer convivial. Ce dispositif d’insertion de l’association Aurore emploie une quinzaine de travailleurs dans les métiers de la restauration et de l’accueil.

Le camping : Hébergement de plein air à petits prix, sur le site de l’hôpital, en tente, en dortoir, dans une cabane ou un hamac.

Une trentaine d’autres associations et artistes ont investit les lieux.

Nous avons vu un duo de lithographes, un photographe, des ruchers, un poulailler, des jardins urbains, des composteurs. Chacun peut organiser une animation, il suffit de s’inscrire.

Notre avis : Même si l’idée est bonne, nous avions l’impression d’être parmi des jeunes bobos.

Apéro dinatoire avec produits locaux Camping urbain Lieu de convivialité aussi

Poster un commentaire

Classé dans Nos sorties

WONDER.LAND au Théâtre du Chatelet en VOST

Comédie musicale conçue par Damon Albarn (Blur et Gorillaz) , Moira Ruffini et Rufus Norris.

Synopsis : L’héroïne de cette version contemporaine de l’histoire est la jeune Aly, malheureuse chez elle et à l’école, qui s’échappe dès qu’elle le peut dans le monde virtuel de wonder.land, un jeu en réseau dans lequel chaque participant se crée un avatar. Au sein de cet univers peuplé de personnages étrangement familiers, elle devient Alice, l’adolescente belle et courageuse qu’elle rêve d’être dans la réalité.

Notre avis : comédie humaniste, inspiré des aventures d’Alice au Pays des Merveilles. Chacun.e s’est posé la question au moment de l’adolescence : ‘Qui voudrais-je être?’. Alors que la société nous pervertit et veut nous imposer d’être quelqu’un d’autre. Il suffit d’être soi-même et s’accepter tel que nous sommes.

Pas de play back, musiciens présents. Nous avons Adorés

Poster un commentaire

Classé dans Théâtre

Alice De L’autre Côté Du Miroir de J. Bobin

Synopsis : Les nouvelles aventures d’Alice (M. Wasikowska) et du Chapelier Fou (J. Depp). Alice replonge au pays des merveilles pour aider ses amis à combattre le Maître du Temps.

Notre avis : On est dans une sorte de fête foraine, une fable fantastique, avec une accumulation des effets psychédéliques, soulignés par une musique omniprésente. Certes c’est un film produit par T. Burton mais ce n’est pas l’univers de Tim). La reine de cœur est merveilleuse (H. Bonham Carter).

Film familial.

Alice_de_l_autre_cote_du_miroir

Poster un commentaire

Classé dans Cinema

Julieta de P. Almodovar en VO

Synopsis : Julieta (E. Suarez et A. Ugarte jeune) s’apprête à quitter Madrid définitivement lorsqu’une rencontre fortuite avec Bea, l’amie d’enfance de sa fille Antía la pousse à changer ses projets. Bea lui apprend qu’elle a croisé Antía une semaine plus tôt. Julieta se met alors à nourrir l’espoir de retrouvailles avec sa fille qu’elle n’a pas vu depuis des années. Elle décide de lui écrire tout ce qu’elle a gardé secret depuis toujours.
Julieta parle du destin, de la culpabilité, de la lutte d’une mère pour survivre à l’incertitude, et de ce mystère insondable qui nous pousse à abandonner les êtres que nous aimons en les effaçant de notre vie comme s’ils n’avaient jamais existé.

Notre avis : Film subtil, rare, intelligent et intense. Film d’une tristesse pure. Du grand Almodovar.

4921260_6_af7f_adriana-ugarte-et-rossy-de-palma-dans-le-film_db6b0fbfb9c953b3b29449cd5a07abcf

Poster un commentaire

Classé dans Cinema

Money Monster de J. Foster en VO

Synopsis : Lee Gates (G. Clooney) est une personnalité influente de la télévision et un gourou de la finance à Wall Street. Les choses se gâtent lorsque Kyle, (J. O’Connell) un spectateur ayant perdu tout son argent en suivant les conseils de Gates, décide de le prendre en otage pendant son émission, devant des millions de téléspectateurs…

Notre avis : Jodie Foster propose sa version des ravages de la spéculation, engagée, résolument critique, mais aussi, d’une modestie bienvenue. En effet, la critique du système financier est, au début du film, cinglant mais très vite le film sombre. Le système n’est pas responsable, ce sont les petits malins qui l’ont perverti qui sont les coupables…

Rien à voir avec les Loups de Wall Street ou mieux Margin Call.

1462434985_money-monster-film-streaming

Poster un commentaire

Classé dans Cinema

Mr Holmes de B. Condon en VO

Synopsis : En 1947, Sherlock Holmes, (Ian McKellen)depuis longtemps à la retraite, vit paisiblement dans le Sussex, avec sa gouvernante (Laura Linney) et son fils, (Milo Parker) un détective amateur. Mais la quiétude recherchée n’est que de façade… Une affaire vieille de 50 ans le hante encore et toujours. Malheureusement seuls quelques fragments sont encore vivaces : une altercation avec un époux en colère, un lien profond mais mystérieux avec son épouse fragile. Si son légendaire pouvoir de déduction n’est plus intact, et si Watson n’est plus là, Holmes va se lancer dans son ultime enquête, la plus compliquée de sa longue carrière…

Notre avis : L’interprétation de l’acteur Ian McKellen est bouleversante. Le réalisateur nous fait vivre les derniers instants du fameux détective qui veut absolument résoudre une dernière enquête. Il en profite pour régler ses comptes avec son ex secrétaire Watson. A voir.

MrHolmesScreenshot

Poster un commentaire

Classé dans Cinema